Récupérer mon 2ème pilier pour devenir indépendant : Comment faire ?

2eme pilier indépendant

Si vous envisagez de devenir travailleur indépendant et avez besoin de ressources financières, la possibilité de retirer votre 2ème pilier existe.

Cependant, nous vous conseillons vivement d’exercer une grande prudence avant d’entreprendre cette démarche. Il est important de noter qu’un retrait partiel n’est pas envisageable lors de la transition vers l’indépendance : si vous choisissez de retirer votre 2ème pilier, vous devez le faire dans son intégralité. En cas de difficultés rencontrées par votre entreprise, une portion significative de votre capital risque d’être compromise.

Voici dans cet article les différentes possibilités et les méthode pour récuperer son 2ème pilier lorsque vous devenez indépendant.

Comment retirer le 2ème pilier suisse pour devenir indépendant ?

Pour retirer votre deuxième pilier, vous devez pouvoir justifier : Vos activités en tant que salarié sont complètement terminées : si vous continuez à exercer des activités rémunérées avec un revenu annuel supérieur à 21 330 francs suisses, vous ne pourrez plus retirer de fonds. Vous avez commencé une activité d’indépendant : Vous devez obtenir le statut d’indépendant auprès de votre caisse AVS. Attention : le statut d’indépendant correspond à seulement aux formes juridiques ENTREPRISE INDIVIDUELLE ET SNC et non aux SARL ET SA.

Une fois que vous avez obtenu le statut d’indépendant, vous disposez de 12 mois pour demander le retrait de votre avoir 2ème pilier de votre caisse de pension. Si vous êtes marié ou en partenariat enregistré, votre conjoint ou partenaire doit donner son accord par écrit pour que vous puissiez retirer votre deuxième pilier.

Sachez également que si vous rachetez moins de 3 ans d’années de cotisation LPP suisse, vous ne pourrez pas retirer votre deuxième pilier.

Les 3 conditions à respecter pour retirer son 2ème pilier pour devenir indépendant :

Pour retirer votre 2ème pilier en vue de financer votre entreprise en tant qu’indépendant, plusieurs conditions doivent être satisfaites.

  1. Condition n°1 : Cessation d’activité salariée

    • Vous devez prouver la fin de votre activité salariée.
    • Si vous exercez une activité salariée générant un revenu annuel supérieur à 21 330 CHF en parallèle de votre entreprise, le retrait de la LPP n’est pas possible.
    • En tant qu’indépendant, cesser toute cotisation à la LPP est impératif pour effectuer le retrait.
  2. Condition n°2 : Obtention du statut d’indépendant

    • Il est nécessaire d’obtenir le statut d’indépendant auprès de la caisse AVS ou de la SUVA.
    • L’attestation AVS d’indépendance est cruciale pour débloquer les fonds de votre LPP.
    • Vous disposez d’un délai de 12 mois après l’obtention du statut pour demander le retrait de votre avoir LPP à votre caisse de pension.
  3. Condition n°3 : Choix d’une forme juridique adéquate

    • Le choix de la forme juridique est essentiel, seules les raisons individuelles ou la société en nom collectif permettent le retrait de la LPP.
    • Les Sociétés à Responsabilité Limitée (Sàrl) ou les Sociétés Anonymes (SA) ne permettent pas ce retrait.
    • Si vous envisagez une Sàrl, il est conseillé de débuter par la raison individuelle, avec une transformation ultérieure.

Notez que le respect de ces conditions est crucial pour éviter toute complication lors du retrait de votre 2ème pilier.

FAQ : Les questions à se poser obligatoirement avant de retirer son 2ème pilier pour devenir indépendant !

  • Quelles considérations importantes devrais-je prendre en compte avant de me lancer en tant qu’indépendant ?
  • Le choix entre Raison Individuelle et Société en Nom Collectif (SNC) requiert une réflexion approfondie.
  • En optant pour une Raison Individuelle, devrais-je m’inscrire au Registre du Commerce (RC), non pas par obligation, mais en réponse à des exigences de fournisseurs ?
  • Quels en sont les enjeux concrets ?
  • Quelle est la probabilité d’acquérir rapidement mes trois premiers clients directs ?
  • Est-ce que la gestion de mon dossier relèvera de l’AVS ou de la SUVA ?
  • Suis-je susceptible de devenir sous-traitant, c’est-à-dire de recevoir des missions de travail de une ou plusieurs entreprises ?
  • Quel laps de temps s’écoulera entre le lancement de mon activité et l’obtention de la reconnaissance officielle de mon statut d’indépendant ?
  • Si j’exerce en tant qu’indépendant en complément, à temps partiel, puis-je retirer mon 2e pilier ?
  • Existe-t-il une période précise pour effectuer le retrait de mon 2e pilier ?
  • Où sera soumis à la fiscalité le capital de mon 2e pilier ?
  • Est-il plus avantageux de s’affilier de manière facultative au 2e pilier ou d’opter pour une prévoyance individuelle ?
  • L’envisagement de la création d’un site Internet et la mise en place d’une assurance responsabilité civile sont-ils des éléments à considérer ?

Dois-je vraiment récupérer mon 2ème pilier pour devenir indépendant en suisse ? Nous pouvons dès à présent vous conseiller sur ce projet !

CONTACTEZ UN EXPERT DU 2EME PILIER !

AVANT DE
PARTIR !

Trouvez le meilleur compte de libre passage, parlez à un conseiller spécialisé.

compte libre passage suisse